Notions de base

À partir du moment où l’on se lance dans un projet de film, il existe trois postes clés qui contribueront au bon fonctionnement de votre démarche : le scénariste, le réalisateur et le producteur.

Sans eux, la mise sur pied d’un projet cinématographique est presque impossible.

Alors que le scénariste pense, conçoit et écrit le récit, le réalisateur se fera son complice dans l’élaboration visuelle et l’habillage du projet, alors que le producteur s’occupera de l’administration, de la planification et du cadre financier. Même les petits projets sont assujettis à cette règle. Que vous soyez un groupe d’étudiants qui désirés faire un clip ou un scénariste reconnu, le producteur consolidera le projet afin de le rendre à terme. 

Différents moyens de produire votre film

Dans ce type de production, le cinéaste agit à titre de producteur. Il garde ainsi le plein contrôle sur l’ensemble de son projet. Quelques fois, il ne s’agit pas d’un choix, mais plutôt un passage obligé dans le cheminement de sa carrière et pour réaliser le projet, faute de producteur. Dans ce type de production, il n’est pas rare de voir le scénariste occuper plusieurs fonctions telles que réalisateur, producteur, etc.

On travaille souvent avec des moyens financiers limités et un personnel restreint. Généralement, ce genre de production se voit dans le court-métrage et dans documentaire, ce qui permet à l’auteur de garder une certaine indépendance éditoriale.

Il est important de noter, toutefois, que le cinéaste qui désir s’auto produire devra créer son entreprise si il désire faire des demandes de subventions auprès des différents paliers gouvernementaux.

Créer sa propre maison de production peut s’avérer un choix intéressant pour le cinéaste débutant.

Pour se faire, il existe un contexte légal et un cadre opérationnel à respecter. 

Pour en savoir plus sur la création de votre entreprise, consultez le guide du Gouvernement du Québec «Démarrer une entreprise» ou consultez le site du registraire de entreprises du Québec.

La solution idéale est de travailler avec un producteur reconnu. Mais, intéresser un producteur à votre projet ne sera pas chose facile. Vous devrez le convaincre de l’opportunité d’affaires que se présente à lui s’il produit votre film.

Vous aurez aussi intérêt à trouver un producteur avec qui vous aurez des affinités puisque vous lui céderez les reines de votre projet. 

Avant de commencer

Dans le cadre de la pré production, il est important de comprendre que la détermination du public cible servira au producteur à intéresser des investisseurs, distributeurs et des diffuseurs au projet.

La détermination du public cible permettra ainsi de préparer un dossier étoffé sur les habitudes et les goûts de celui-ci. Il est donc important de connaître son public cible et de ne pas viser un trop vaste auditoire puisqu’il sera alors plus difficile de les atteindre.

Il faut également connaître les différents festivals ou les chaînes spécialisées, car ils représentent un marché potentiel grandissant.N’oubliez pas que votre projet sera comparé à d'autres, similaires, par le producteur et les investisseurs financiers.

Bien que la majorité du budget soit alloué à la production d’un film, une partie est consacrée au développement et à la distribution. Généralement, cette portion sert à couvrir les frais reliés à l’écriture du scénario, à payer les collaborateurs qui contribuent au développement du projet et en frais divers tels que le repérage et les frais de bureau. 

Il existe des organismes tels que la SODEC, le Conseil des Arts du Québec et du Canada et Téléfilm Canada qui viennent en aide lors de ce processus.

L’aide au développement se fait par le biais de subvention ou d’investissement. Nous explorerons plus à fond la question budgétaire et le financement dans un volet spécifique de la section production.

Pour obtenir l’aide nécessaire au développement d’un projet, quelques lignes sur un bout de papier ne suffisent pas. Il vous faut convaincre des investisseurs du bien-fondé de votre démarche. 

Pour ce faire, vous devrez, dans tous les cas, présenter une série de documents démontrant le sérieux de votre projet.

Parmi ceux-là se trouve :

-Une lettre de présentation

-Un résumé du projet et du sujet

-Un synopsis

-Une description des personnages

-Le ou les curriculum vitae du scénariste, du réalisateur et du producteur.

-Un devis de développement

-Un échéancier