Les métiers du cinéma

Les métiers du cinéma décrits ici contribuent tous à la création de l’oeuvre cinématographique et audiovisuelle. Ils font appel, à des titres divers, à des aptitudes aussi variées que l’imagination créatrice, les compétences techniques, le sens de l’organisation, voire la gestion comptable.

C’est ce qui en fait l’intérêt mais aussi la difficulté, puisqu’il est indispensable de faire coïncider ces différents apports - aux intérêts parfois divergents - pour concrétiser la vision d’une oeuvre chaque fois unique et particulière. Il est donc indispensable que tous ces professionnels du cinéma sachent s’intégrer à une équipe et qu’ils fassent preuve de fantaisie et de débrouillardise pour trouver des solutions originales appropriées à chaque projet. Enfin, une bonne culture générale et une sensibilité artistique leur permettront d’être ouverts aux sujets et aux formes cinématographiques les plus diverses. Nous traiterons ici que de quelques-uns des postes clés mais plusieurs autres postes s’ajoutent à la liste qui suit. 

Découvrez les métiers du cinéma

Le réalisateur

Rôle et responsabilités

RÉALISATEUR

Le réalisateur joue un rôle central dans la création d'un film. Il en est le maître d'œuvre et porte la responsabilité artistique du projet depuis sa préparation jusqu'à son achèvement et, le cas échéant, son acceptation par le commanditaire.

Le réalisateur est chargé d'élaborer la forme narrative d'un sujet donné ou de développer un sujet original, souvent en collaboration avec un auteur.

Pour la plupart des films (fictions, documentaires), le réalisateur procède à des recherches détaillées sur le sujet. C'est lui qui détermine le style du film. Il assure la coordination des différentes interventions techniques et artistiques et veille à leurs apports respectifs.

Déjà avant le tournage, il a une vision concrète du film terminé et des différents éléments qui le composent (forme narrative, interprétation, langage, musique, image, etc.). 

Avant le tournage

Pendant le développement du projet, le réalisateur s'entend avec le producteur sur les intentions et les finalités du film.

Souvent les intentions artistiques ne correspondent pas aux données financières ou aux conditions de production, si bien qu'il s'avère indispensable d'adapter le scénario.Le réalisateur choisit- en tenant compte du cadre financier - les comédiens et discute avec eux le style d'interprétation de leur rôle.  

Le choix des collaborateurs

Il choisit également les collaborateurs artistiques et techniques pour l'image, la musique, le montage et participe au choix de l'équipe technique. En collaboration avec le chef opérateur et l'assistant réalisateur, il élabore le découpage, la conception de l'éclairage et du cadre, et choisit les décors. Le cas échéant, il définit avec eux les besoins en figurants, effets spéciaux ou cascades.


Le décorateur les rejoint pour discuter de la construction des décors ou de l'aménagement des lieux de tournage. Ces travaux préalables de planification permettent d'évaluer le degré de complexité technique de chaque scène et d'engager, si nécessaire, des collaborateurs supplémentaires. 

Le réalisateur choisit les costumes, le maquillage ainsi que les accessoires en collaboration avec les professionnels responsables de ces départements ou leur donne des indications nécessaires à leur création. S'il est prévu de composer une musique originale pour le film, il en discute avec le compositeur. 

Pendant le tournage

Au cours du tournage, le réalisateur s'occupe essentiellement de tout ce qui se passe devant la caméra. Il dirige les comédiens et détermine leurs positions et leurs déplacements. Avec le chef opérateur, il définit le cadrage, les mouvements et les optiques de la caméra.


Enfin, il coordonne tous les travaux créatifs derrière la caméra, avec l'assistant de réalisation. Au cours du tournage déjà, le réalisateur effectue un premier choix entre les prises réussies et celles qui ne le sont pas. Un choix plus précis s'effectue la plupart du temps lors de la projection des rushes et du montage. 

En post production

Si le monteur commence son travail avant la fin du tournage, le réalisateur lui donne les indications nécessaires au premier montage. Ensuite, il collabore aux étapes suivantes du travail.


Au stade de la postproduction, le réalisateur supervise la postsynchronisation des dialogues, l'enregistrement de la musique et des bruitages ainsi que le mixage final. Il participe également à la conception graphique des génériques.Lorsque le film est terminé, le réalisateur est associé à la campagne publicitaire du producteur, du distributeur et des chaînes de télévision ; il participe à la création du concept publicitaire et du matériel d'information sur le film.

Tab heading 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Le directeur Photo

Rôle et responsabilités

Directeur photo (chef opérateur)

Nous ne traiterons pas ici des métiers de la caméra apparentés au journalisme (actualités, sport, etc.), mais uniquement du travail créatif des professionnels qui conçoivent l'image (en film ou en vidéo) des films de fiction, des films documentaires, des séries ou des films publicitaires, pour le cinéma, la télévision ou l'industrie.


Alors que le réalisateur signe la mise en scène, le Directeur photo est responsable de la conception visuelle du film, en particulier de la lumière, de la composition de l'image et des mouvements de caméra. Il exerce une fonction autonome à l'intérieur du cadre défini par le sujet et son influence créatrice est décisive.

Avant le tournage

Le DP travaille en étroite collaboration avec le réalisateur et l'ensemble de l'équipe, dont il coordonne le travail artistique et artisanal. Il représente la dernière instance créative et technique avant la prise de vue.Au cours de la préparation, le DP élabore avec le réalisateur la conception dramaturgique et stylistique ainsi que le découpage du film, en prenant, dès le début, des décisions financières et techniques.


Il évalue avec la production les moyens techniques à mettre en oeuvre et le personnel à engager, il examine avec le scénographe les décors originaux et les constructions et, éventuellement avec le costumier et le maquilleur, les couleurs et le choix des maquillages. Le DP participe aux repérages et au choix des décors. Il détermine l'équipement et le matériel technique (caméra, pellicule, dolly, grue, éclairage etc.) et choisit le laboratoire. 

Le tournage

Pendant le tournage, le DP se consacre à l'image: cadrage, lumière, perspectives, mouvements de caméra.

D'entente avec le réalisateur, il détermine les positions et les déplacements de la caméra, il choisit les objectifs, il définit la profondeur de champ, les zones nettes ou floues, il compose le cadre et l'image. Le DP est seul responsable de la lumière que l'on considère généralement comme son apport essentiel au film. L'image et la lumière contribuent à l'ambiance émotionnelle et esthétique, elles soulignent les effets et les sentiments exprimés par l'acteur, elles créent des relations spatiales et dramatiques entre les personnages et elles caractérisent l'espace et le décor.

Le traitement des couleurs et l'emploi de filtres renforcent également l'impact émotionnel et dramaturgique. De plus le DP peut décider de l'emploi d'effets spéciaux ou de trucages optiques. Autrefois, les trucages s'effectuaient à l'intérieur de la caméra; aujourd'hui ils sont de plus en plus réalisés au stade de la postproduction.

La post production

Pendant le tournage, le DP supervise les travaux de laboratoire et évalue la qualité du matériel tourné. en préparation du montage.

Après le tournage, le DP supervise les prises de vues additionnelles, le tournage des maquettes et l'exécution des trucages. Au stade de la postproduction, il supervise l'étalonnage, étape essentielle avant le tirage de la copie définitive.

Le DP assiste parfois à la présentation du film au commanditaire.

Tab heading 5

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Assitant à la réalisation

Rôle et responsabilités

Assistant à la réalisation

L'assistant de réalisation est le bras droit du réalisateur. Il le seconde dans tous les aspects de son travail en respectant la structure d'organisation, le cadre temporel et financier donné. Il est un agent de liaison entre, d'une part, la réalisation et d'autre part, la production et l'ensemble de l'équipe.


Sa fonction comprend des aspects organisationnels, artistiques et techniques.Pendant la préparation, l'assistant de réalisation étudie le scénario et précise, avec le réalisateur, les intentions dramaturgiques, esthétiques et techniques du projet. Il doit très bien connaître tous les aspects du scénario - contenu, thème, contexte historique, forme narrative - et en préciser les implications au niveau de la technique et de l'organisation. 

Pré production

l'assistant-réalisateur effectue le dépouillement du scénario et en classe les différents éléments: scènes, déroulement des journées, acteurs, figurants, décors, accessoires, costumes, maquillage, musique, effets spéciaux, etc.

Il coordonne ces dépouillements et les soumet aux collaborateurs des différents départements.L'assistant de réalisation participe à l'élaboration du plan de travail et à la distribution des seconds rôles, des figurants et des silhouettes. Souvent même, il est responsable du choix de ces derniers.

L'assistant de réalisation participe à la recherche des décors, aux repérages ainsi qu'à tous les autres préparatifs artistiques et techniques (décors, accessoires, costumes, maquillage).Au cas où le découpage a été effectué avant le tournage, l'assistant-réalisateur doit en connaître les moindres détails.L'assistant réalisateur est chargé d'organiser le déroulement du tournage. 

Lors de la production

Il coordonne les tâches des différents corps de métiers, organise le travail et communique régulièrement aux collaborateurs les informations sur les étapes à suivre ou les éventuelles modifications du plan de travail. Il s'occupe des acteurs et met en place les petits rôles et les figurants.

L'assistant-réalisateur prépare les feuilles de service quotidiennes en collaboration avec l'assistant de production et le régisseur; il veille à ce que tous les plans soient tournés comme prévu.L'assistant de réalisation assiste à la projection des rushes.L'assistant de réalisation joue le rôle essentiel d'agent de liaison entre le réalisateur et la production.

Il explicite les exigences et les besoins du réalisateur en termes de production et suggère des solutions au directeur de production. A l'inverse, au moment du tournage, il se charge de faire respecter les accords et les conditions prévues avec la production.


Il signale, en temps voulu, les écarts par rapport au planning. L'assistant-réalisateur est à la fois au service de la réalisation et de la production

Tab heading 4

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 5

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Chef Électricien

Rôle et responsabilités

Chef électricien

Le chef électricien est le responsable technique de la lumière, il est l'interlocuteur du directeur photo.

Avec l'aide de son équipe d'électriciens (les "électros"), dont il coordonne et organise le travail, il réalise sur le plan technique et formel la lumière conçue par le directeur photo.

Un électricien travaille seul uniquement sur les petites productions; à partir des productions de moyenne importance, deux à trois techniciens, voire davantage collaborent dans ce département. Au cours de la préparation, le chef électricien lit le scénario en prêtant attention aux lieux de tournage particuliers ainsi qu'aux techniques de prise de vues spéciales (par exemple: plans tournés dans un train, dans une voiture, etc.). 

Lors de la pré production

Il participe aux repérages avec le réalisateur et le directeur photo, il discute du style de la lumière dans le but, notamment, d'estimer la puissance de courant et le temps nécessaire à l'installation de l'éclairage. D'entente avec le directeur photo, il établit la liste du matériel d'éclairage et prévoit son équipe de collaborateurs. Il vérifie, auprès de l'entreprise de location, que le matériel soit au complet et en parfait état de fonctionner, avant de le charger, avec son équipe, dans les camions prévus à cet effet.

En production

Durant toute la durée de la production, le chef électricien est responsable du matériel d'éclairage et de son entretien.Pendant le tournage, il coordonne et organise, avec son équipe, l'installation, les modifications et le démontage de l'éclairage.

Les électros orientent les projecteurs, les règlent, les munissent des gélatines appropriées et contrôlent la température de couleur. Ils éliminent les ombres et les reflets indésirables. Le chef électricien suit les répétitions techniques et les prises de vues; il vérifie, avec le directeur photo, la position des acteurs par rapport à la lumière ainsi que l'emplacement des projecteurs et corrige, si nécessaire, leur position.

Les électriciens sont également responsables de l'alimentation correcte des projecteurs et de la sécurité de leur installation (branchements, boîtes de dérivation, câbles, etc.). Il arrive souvent que les projecteurs doivent être installés ou suspendus dans des endroits problématiques.

Le chef électricien est responsable de la sécurité technique et mécanique (charge des trépieds et des systèmes de fixation, solidité des praticables, des échafaudages, etc.).A la fin du tournage, le chef électricien est responsable du nettoyage et de la restitution de l'ensemble du matériel d'éclairage.

Tab heading 4

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 5

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Chef décorateur

Rôle et responsabilités

Chef décorateur

On utilise aussi le terme d'architecte pour désigner ce métier. Le décorateur travaille sur des films de fiction et de télévision, sur des films publicitaires et parfois des films industriels.

Il est responsable de la création et de la conception du décor, de son exécution technique et de toutes les questions d'organisation et de planification le concernant.

Le décorateur se base sur le dépouillement pour établir un budget détaillé de l'ensemble du dispositif scénique, en tenant compte du cadre financier donné et des impératifs techniques et artistiques. Il constitue son équipe de collaborateurs en accord avec la production. Il réalise des esquisses, des maquettes ou des plans qu'il présente au réalisateur, au directeur photo, voire à la production pour que ceux-ci comprennent ses idées et ses projets et puissent en discuter. 

Pré production

Au cours de la préparation, le décorateur analyse le scénario et effectue le "dépouillement": lieux de tournage, accessoires, effets spéciaux etc. Il élabore la conception dramaturgique et stylistique du film en accord avec le réalisateur, il cherche à connaître les caractères des différents personnages, il approfondit ses connaissances du sujet par des recherches et par l'étude des sources. Il discute avec la production du budget, des échéances ainsi que des exigences par rapport aux décors.

Si le tournage se passe en décors naturels, le décorateur cherche les lieux de tournage appropriés en tenant compte des impératifs artistiques, des distances et de l'accessibilité du lieu de tournage. Il participe aux repérages en examinant notamment les différents angles et positions de caméra envisageables ainsi que les modifications à apporter au décor original.

Lors du tournage

Les véhicules et les animaux font partie des accessoires. Il coordonne les effets spéciaux (vent, pluie, neige, feu, eau, cascades, etc.) et les fait exécuter par des spécialistes compétents. Il supervise la construction des décors. Il présente, pour approbation, les décors terminés au réalisateur et au directeur photo.

Parallèlement au tournage, le décorateur veille à la construction des décors nécessaires ultérieurement et transforme ou remet les décors utilisés en l'état initial. Il effectue les modifications et les corrections requises par les circonstances. Il incombe au décorateur de veiller à ce que l'ensemble des décors construits, des accessoires et des effets spéciaux soit prêt à temps; il planifie les délais de livraison et de restitution.Le décorateur assiste aux projections de rushes.

Post production

A la fin du tournage, il est responsable de remettre les lieux de tournage en leur état initial; le moment venu, il dissout son équipe et établit le décompte final pour la production.

Tab heading 5

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Ingénieur de son

Rôle et responsabilités

Ingénieur de son

L'ingénieur du son est responsable, en collaboration avec le réalisateur, de la conception sonore du film. Il exerce sa fonction technique et artistique sur les films de fiction destinés au cinéma ou à la télévision, sur les documentaires, les films industriels ou publicitaires.

L'ingénieur du son lit le scénario en prêtant une attention particulière aux indications concernant l'ambiance et la conception sonore.

Il participe aux repérages pour connaître les qualités ou les défauts acoustiques d'un lieu de tournage ainsi que les exigences techniques qui en découlent. Il informe le réalisateur et le producteur sur les caractéristiques du décor et propose des solutions aux problèmes éventuels. 

En pré production

En collaboration avec la production, il évalue les dépenses pour l'équipement et choisit ses collaborateurs. Il prépare son matériel et, le cas échéant, prévoit la location d'appareils additionnels.

Pendant le tournage, l'ingénieur du son enregistre les voix, les bruits et les ambiances. Il est responsable de la qualité de l'enregistrement tout en tenant compte des exigences dramaturgiques et artistiques du scénario et de la mise en scène ainsi que des caractéristiques acoustiques du lieu de tournage, du cadrage, de la lumière, etc. Il arrive que les conditions acoustiques du décor contraignent ll'ingénieur du son à le modifier (constructions, isolation, absorption).

Avant et pendant les répétitions déjà, l'ingénieur du son s'efforce de prendre toutes les dispositions nécessaires à une qualité sonore optimale. Il s'efforce d'éliminer les bruits parasites et de supprimer les ombres de perche. Le cas échéant, il cherche des solutions pour camoufler ses microphones dans le décor ou pour les fixer de manière invisible sur les comédiens. Il discute des problèmes de déplacement des microphones avec son assistant et lui propose des solutions.

Lors du tournage

L'ingénieur du son veille à identifier chaque prise de son en lui attribuant une annonce. Après consultation du réalisateur et de la scripte, il remplit le rapport son indiquant les prises choisies.

Après l'enregistrement d'une prise, l'ingénieur du son doit immédiatement évaluer sa qualité sonore (intelligibilité de la parole, exactitude du dialogue, bruits parasites intolérables, déplacement optimum du microphone, etc.) et décider avec le réalisateur de la nécessité d'une prise supplémentaire.

En prévision de la postproduction du son, il est nécessaire de prévoir l'enregistrement de nombreux sons additionnels indépendants de l'image (textes off, musique, bruits, ambiances, etc.). À la fin de la journée de tournage, l'ingénieur du son est responsable - en collaboration avec l'assistant de réalisation - de l'enregistrement de tous les sons additionnels nécessaires.

La post production

Pendant la projection des rushes, l'ingénieur du son évalue la qualité des prises et vérifie la présence d'ombres de perche, voire de microphones dans le cadre.

Vu la structure petite et relativement modeste de certaines productions cinématographiques, il arrive que l'ingénieur du son effectue lui-même le mixage ou qu'il y participe en tant qu'assistant.

Tab heading 5

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

Tab heading 6

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Pellentesque quis quam in risus pulvinar ultrices eget non sem. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia Curae proin accumsan odio.

D'autres métiers possibles selon le budget de votre production

Le perchiste

Le perchiste, également appelé assistant son, est l'assistant du chef-opérateur du son (ingénieur du son). Il est responsable du placement du microphone principal, à savoir celui placé au bout d'une perche légère et télescopique. Ainsi, le perchman place et déplace le micro « en temps réel » afin de recueillir le son de la voix de chaque comédien pendant les prises. Il est garant de la qualité du son qu'il transmet au chef opérateur du son. Il doit aussi veiller à ce que, ni la perche, ni le micro ne rentrent dans le champ (ou le cadre) de l'image ou à ne pas faire d'ombre visible.

C'est pourquoi il travaille également en collaboration avec le cadreur et le directeur de la photographie (qui éclaire les scènes) et son équipe d'électriciens. Il assiste le chef-opérateur du son dans l'élaboration de sa prise de son : il peut avoir à installer des micros-cravate sans fil (micro-HF) sur les acteurs, poser des microphones d'appoint ou encore étendre des moquettes au sol pour des raisons acoustiques. Il s'occupe du matériel, particulièrement lors de son installation et rangement en début et fin de journée. Le perchman gère ainsi les contingences techniques quand le chef opérateur du son gère les contingences artistiques. Pour faire une comparaison avec les métiers de l'image, le perchman est au son ce que le cadreur est à l'image.

Le machiniste (Gaffer)

Le machiniste exerce une fonction manuelle, technique et d'organisation sur le tournage de films de cinéma, de télévisions, publicitaires ou industrielles. Il est chargé de l'installation et du déplacement de la caméra, de ses accessoires et de ses supports ainsi que d'autres éléments de l'infrastructure scénique. L'évolution de la technologie et l'accroissement des exigences en font de plus en plus un métier de spécialistes. Le machiniste collabore avec le directeur photo pour évaluer les impératifs du scénario au niveau de l'infrastructure technique et scénique. Il participe aux repérages des décors qui présentent des difficultés particulières. Il réunit l'équipement nécessaire aux constructions autour de la caméra, pour la fixer ou la déplacer, en fonction des besoins du directeur photo et des données de la production. Il vérifie que l'équipement loué est au complet et en état de fonctionner, avant de le charger dans les camions prévus à cet effet.

Il est responsable de cet équipement et de son entretien tout au long du tournage.Pendant le tournage, le machiniste collabore étroitement avec les départements de l'éclairage et de la caméra. Sa place est auprès de la caméra. Losrqu'il s'agit de la déplacer, il seconde l'assistant à la caméra.Le machiniste est responsable de l'installation de tous les systèmes de portage de la caméra, il veille à ce qu'elle puisse fonctionner en tout temps. Il monte le trépied et les têtes panoramiques ainsi que les divers systèmes de support ou de suspension de la caméra. En cas de déplacement de la caméra sur un chariot ou une grue, il installe les rails ou aplanit la surface sur laquelle ils glisseront; il monte les chariots de travelling ou les grues et les actionne pendant la prise de vue, selon les choix discutés avec le réalisateur et le directeur photo. Les déplacements de caméra sont donc réalisés conjointement par le machiniste et le directeur photo.

Au moment des préparatifs pour la prise de vue, le machiniste est responsable de diverses constructions - podiums, rampes, estrades, tours, etc. - destinées notamment aux décorateurs, aux éclairagistes, aux comédiens ou aux effets spéciaux.Il incombe également au machiniste de vérifier les incidences de lumière dans l'objectif et, le cas échéant, de les masquer.

Le script

Le script travaille avant tout sur les films de fiction destinés au cinéma ou à télévision. Il seconde le réalisateur et le directeur de production. Il veille à la continuité du film et établit les rapports journaliers artistiques, techniques et administratifs du travail effectué sur le plateau.

Pendant la préparation, le script lit attentivement le scénario à plusieurs reprises. Au cours de cette étape, il pose les jalons pour son travail durant le tournage; il effectue plusieurs dépouillements du scénario: acteurs, décors, etc. Il vérifie également si toutes les indications du scénario concernant le temps, le lieu, la date, etc. sont correctes. Dans cette même phase de préparation, le script effectue le préminutage du scénario pour savoir si le film correspond effectivement à la durée prévue.

Au moyen de ces listes et de ces dépouillements, le script supervise le tournage. Par exemple, il vérifie, pour chaque scène, que les acteurs portent les vêtements et la coiffure corrects, qu'ils sont munis des bons accessoires, qu'ils conduisent la bonne voiture avec les plaques correspondantes, qu'ils disent le dialogue prévu, que la direction des regards est correcte (pour éviter les sauts d'axes), etc.

Le script est responsable de l'ensemble des raccords. Le script note chaque prise tournée dans le rapport scripte. Ce rapport contient des informations sur la durée d'une prise, sur son contenu, sur ses défauts et ses qualités, sur l'objectif et le diaphragme avec lesquels elle a été tournée, sur le fait qu'elle soit complète ou interrompue, etc.

Pendant le tournage, le script contrôle le minutage effectif: la comparaison entre ce minutage et les préminutages préalables permet d'évaluer la longueur du film. Le script est toujours présente sur le plateau. Pendant la projection des rushes, le script vérifie sur ses rapports que les prises choisies ont été tirées.

Directeur de Production

Le directeur de production exerce sa fonction dans le cadre du cinéma de fiction, de télévision, documentaire, industriel et publicitaire. Délégué de la production ou de la société de production, il est responsable de la préparation et de l'exécution du film au niveau économique et au niveau organisationnel.

Il assure l'ensemble du planning de la production. Il prend ses décisions en tenant compte des données économiques et juridiques et, en règle générale, il assume les conséquences juridiques de ses actions. Il concilie les exigences artistiques avec les impératifs financiers.Le travail du directeur de production commence dès que le financement du projet est assuré.